Un réseau, pourquoi faire ?

Le 1er Repair Café des Hauts-de-France a lieu en 2013. Fin 2020, nous sommes 83 Repair Cafés à proposer au moins un rendez-vous mensuel de réparation, de lutte contre l’obsolescence programmée et de lien entre les habitants, lorsque la crise sanitaire nous le permet.

Les Hauts-de-France ont une forte densité de Repair Cafés. Aussi, plutôt que de rester isolés, nous construisons un réseau pour :

  • avoir une meilleure visibilité
  • avoir du poids, être plus fort et plus crédible
  • accompagner le déploiement de nouveaux Repair Cafés
  • avoir une meilleure cohérence entre les initiatives Repair Cafés d’un même territoire et une meilleure organisation pour le citoyen qui le fréquente
  • mutualiser les ressources (outils, compétences), échanger les savoir-faire, les compétences, les expériences et les pratiques
  • se retrouver autour de valeurs communes et travailler sur des objectifs communs
  • générer de l’emploi

La feuille de route du réseau

Au sortir des rencontres régionales de 2018 et 2019, le réseau s’est fixé une feuille de route :

  • AXE 1 – Se former, mutualiser des compétences
  • AXE 2 – Partager des ressources
  • AXE 3 – Être plus visible, communiquer
  • AXE 4 – Se connaître, mettre en place une gouvernance partagée
  • AXE 5 – Favoriser le déploiement des Repair Cafés et leur territorialisation

Tout au long de l’année, nous menons des actions communes en ce sens.